Tuto FAG : Fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tuto FAG : Fini

Message  cardoso5fr le Dim 20 Juin 2010 - 10:55

Bon je vais me monter une FAG comme vous le savez, je vais tenter de montrer un peu comment je m'y prend.
Cela va surement être à la sauvage comme d'habitude avec du simple ciment réfractaire 1200°c plutôt qu'avec de la blackite ou du 1400°c, mais cela devrait faire l'affaire.


Attention, la fabrication de genre de jouet peut être trés dangereuse et s'il vous prenez l'envie de faire de même en vous inspirant de ce texte, ni l'auteur, ni le forum ne pourraient être tenu pour responsable. C'est à vos risques et périls...


  • Pour l'instant je dispose, d'une bouteille de gaz butane de 13kg,
  • quelques mètres de laine de céramique
  • pas mal de ferraille pour faire les pieds ou support.
  • deux bruleurs yaco
  • j'ai deux mano détendeur, dont un qu'il faut que je retape


Etape 1

Cela m'a pris quelques temps mais j'ai fini pas vaincre. L'objectif est de virer le robinet de la bouteille de gaz afin de pouvoir la remplir d'eau pour virer les résidus de gaz restant dans la bouteille. (même si elle est vide). Il faut faire attention à ne pas faire d'étincelles à coté de ce genre de machin.

Aprés avoir tapé sur le robinet avec un martyr, aprés avoir tenté de faire levier avec une longue tige autour de la vis du robinet, aprés avoir tenté de faire levier sur une clé plate.... Aprés avoir tenté de dissoudre le joint à l'acide, à l'huile......
J'ai fini par couper le robinet à la scie à métaux.... Cela laisse apparaître un petit trou de 6mm qui comporte une valve à l'intérieure de la bouteille. J'ai commencé à la remplir d'eau à l'aide d'un petit tuyau en plastique et d'un entonnoir. Pour l'instant j'ai mis deux bouteilles de flotte dans dedans, il m'en reste au moins une bonne dizaine à vider. On sent bien que l'eau remplace le gaz. Dés que l'on retire le tuyaux en plastique on sent le gaz s'échapper de la bouteille.
Alors qu'elle est vide, et resté le robinet ouvert depuis au moins 8 mois....

Etape 2 remplissage à la flotte

Bon c'est un peu long si on le fait sans avoir percer un gros trou dans le robinet, ou si l'on a pas dégagé le robinet purement et simplement....
Le gros trou, je ne pouvais pas car pas de perceuse en état de le faire.
Le robinet, j'ai pas réussi à le virer, juste coupé....
Donc un petit tube de laiton (finalement c'est plus facile qu'avec le long tube de plastique. Un entonnoir, deux bouteilles de flotte... Et on rempli. Si comme moi vous n'avez que le petit trou pour remplir. Penser à donner quelques coups de lime ronde dans ce trou histoire de détruire la valve en caoutchouc qui empêche les retours des gaz ou autres et qui est dans la bouteille. Si vous le faite pas, cela va être ultra long (moi j'ai compris qu'au bout d'une heure).
On voit très clairement l'eau qui prend la place du gaz, car les résidus de gaz sont expulsés à chaque fois que l'on verse de la flotte. (c'est pour ça qu'il faut virer la rondelle sinon le gaz ne remonte que pas le tube et l'entonnoir ce qui empêche l'eau de rentrer dans la bouteille.
Sans la rondelle, le gaz s'échappe autour du tube et l'on peut verser l'eau doucement.

Prochaine étape, découper la bouteille.

Un petit lien au passage
http://www.usinages.com/comment-degazer-une-bouteille-de-gaz-sans-risk-t7404.html
Comment dégazer une bouteille de gaz. C'est à peu prés comme ça que j'ai fait sauf que j'ai pas pensé à la pompe de surface d'aquarium et que je n'avais pas de perceuse Very Happy

Allez étape 3.

Attention, eau + electricité c'est super dangereux... risque d'électrocution. Mais je pouvais pas la vider autrement avant de couper.
Donc disque inox quelques secondes et je laisse pisser un peu de flotte pour ne pas risque trop l'électrocution

Coupé, et encore plein de flotte. Vous voyez la couleur de la flotte mélangée aux résidus de gaz qui tapissaient la paroi...

Découpe de l'emplacement du bruleur. Reste plus qu'à limer le truc.


Aujourd'hui un peu de taf dessus (mais pas de photo).
Agrandissement du trou pour le bruleur, maintenant il passe. je pense que je vais sacrifier le manchon et carrément fixer le truc dans le corps de la forge. Je n'ai pas de tube assez large pour mettre le bruleur dedans.
Sinon découpe de l'ancienne antenne télé de la maison, pour récupérer des morceaux de tube pour faire les pieds. Découpe d'emplacement pour les pieds.
Perçage des pieds pour mettre des rivets de part et d'autre (un dedans un dehors pour pas trop que cela bouge pendant le pré montage. Le rivet c'est des bout de je ne sais quoi qui servaient de râteau à l'antenne. De toute façon à la fin cela sera noyé dans la laine de céramique et le ciment.

Etape 4

Commencé par tenter de "coincer" les pieds en position cool, mais cela n'est pas si simple. Je pense que je vais attendre de les couler dans le ciment pour que tout soit bien en place.



Sinon j'ai utilisé un grosse douille pour faire le tube dans lequel vient se loger le bruleur. Découpes qui vont bien pour arriver à faire entrer en force le tube dans l'emplacement carré. Découpe du bout du bruleur pour arriver à le faire entrer dans le tube.
Perçage et taraudage du tube pour y placer 3 vis de façon à bien fixer le bruleur tout en le laissant démontable.







Découpe de la laine de céramique au kiridashi (bon sang la laine de céramique cela se coupe super bien mais cela bouffe le tranchant en 3 secondes et demi. j'ai coupé à peu prés deux mètre et le xc75 coupait plus rien de chez plus rien....(bon deux coup d'abrasif et j'ai pu reprendre sans soucis mais.... c'est abrasif).



Pour l'instant j'ai mis deux rangs de laine de céramique et commencé a découper l'emplacement pour le flare.





Bon la laine de céramique c'est quand même une vrai saleté, j'ai eut beau utiliser des gants, masques, lunette de protection, vêtement à manches longues, cela démange méchamment...

Prudence avec ce machin Smile

Bon hier j'ai bossé sur le truc, mais sans photo je les ferrais aujourd'hui je pense.
Achat du mortier réfractaire 1200°c chez brico machin. J'espère qu'il encaissera bien, vendu par le vendeur en tant que 1200° mais pas indiqué sur le produit..... Enfin bon à 13 euros les 25 kg, Je ne m'attend pas non plus à du super top. Mais cela devrait le faire même si je dois refaire l'intérieur de temps à autre.
J'aurais pu prendre de la colle pour fibre de céramique 1200°c indiqué comme telle qui semble être plus ou moins la même chose que de la blakite, mais cela ne se vendait que par 5 kg et je me doutais qu'il m'en faudrait beaucoup plus.

Donc hier, coupe de deux tôles d'acier pour faire un petit "support" pour poser des trucs devant genre une brique. (plaque d'acier de 8mm d'épaisseur et de 60 cm de long). J'ai introduit les tôles entre deux couches de laine de céramique pour que l'acier ne "chauffe" pas trop et ne se dilate pas (risque de flinguer le mortier).
La dessus j'ai mis en force la douille support du bruleur et bien tassé toute la laine.

Percé un trou pour passer une sonde K en dégageant un peu de laine de façon à pouvoir enduire le trou de mortier.

J'ai également coulé un "bouchon" de mortier dans un morceau de bois percé de façon à pouvoir boucher le trou de la sonde au besoin. je ne sais pas trop ce que cela va donner.




J'ai gaché le mortier et contrairement à la première fois j'ai tenté de ne pas le noyer dans la flotte pour ne pas l'avoir trop liquide et que cela tienne bien sur la laine.

J'ai appliqué le mortier à la mimine sur toute les parois en prenant soin de bien en étaler partout. J'ai essayé d'avoir à peu prés la même épaisseur partout en laissant un foyer de 12 cm par 34 cm de profondeur.



On est aprés 24 h de séchage, le fond est encore bien humide, par contre tout le reste est déjà "dur"


Le flare est bien garni car c'est lui qui va encaisser le plus de chaleur directe Smile.



La jonction du support bruleur et de la laine est bien colmatée de mortier de façon à ce que du gaz non brulé ne s'introduise pas entre la laine et les parois....



En dehors de ça, j'ai reçu aujourd'hui mon mano détendeur précis (0-4bar) de chez nouveaux objet.
34 euros et des bananes plus 5,60 euros de port, paiement paypal possible.

Quelques temps plus tards, et quelques test, le tube qui recevait le bruleur a été viré et le bruleur noyé dans le corp de la forge par du mortier réfractaire.



Cela chauffe pas mal. Dans le fond de la forge à 0,8bar, il fait à peine 790°c au bout d'une dizaine de mn. Et dans les 15-20 premiers centimètres il doit faire facilement dans les 1000° vu la vitesse à laquelle mon bout de ressort est monté en température. Juste à la sortie de la bouche du bruleur, le ciment souffre un peu mais dans l'ensemble cela semble ne pas se fissurer et résister.
Sous le bruleur cela doit faire un bon point chaud. Il faudrait que je tente de faire chauffer de manière homogène un bout d'acier bien grand histoire de voir si cela va le faire Very Happy

Enfin avec mon fond de bouteille de propane cela fonctionne plutot pas mal. Je pense qu'à terme je fais faire un petit "bouchon" (en brique) pour limiter un peu la taille du foyer pour le travail de lame de dimension plus réduites, mais j'suis pas trop mécontent. (bon on voit que la flamme tire un peu à droite car le foyer est pas parfaitement cylindrique Very Happy)

Bon dans l'ensemble c'est surement loin d'être parfait, loin d'être optimal, mais cela a le mérite d'exister et de fonctionner pas trop mal. Pour mes besoins cela va le faire.
Je pense que dans deux ans, j'en referrais peut être un autre mieux, et j'en ferais une plus petites avec un TURBOS afin de faire de la soudure Very Happy
avatar
cardoso5fr

Messages : 6369
Date d'inscription : 08/07/2009
Age : 36
Localisation : Le mans

http://dremeltingpotes.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum